Accueil >> Perte de poids >> 7 meilleures façons de stimuler le métabolisme

7 meilleures façons de stimuler le métabolisme

Le métabolisme est l’ensemble des transformations chimiques qui se déroulent dans la cellule et qui lui permettent de transformer les glucides, les protéines et les graisses provenant de votre nourriture en énergie dont elle a besoin pour fonctionner.

Votre taux métabolique est la vitesse à laquelle votre corps brule les calories que vous consommez. Votre taux métabolique basal est la quantité d’énergie, ou de calories, dont votre corps a besoin pour assurer les fonctions de base lorsque vous êtes au repos. C’est le nombre de calories dont vous avez besoin pour survivre si vous ne faites pas d’efforts.

Le métabolisme est un concept aussi important qu’il peut vous paraitre une chose hors de contrôle.

Mais ce n’est pas vrai ! Il existe plusieurs changements rapides et faciles que vous pouvez apporter à votre régime alimentaire ou à votre style de vie pour stimuler votre métabolisme dans le but de permettre à votre corps de bruler les calories plus efficacement et d’atteindre le poids que vous désirez avoir plus rapidement. En voici quelques exemples :

1. Manger suffisamment

Femme manger nourritureSi vous voulez maigrir, vous devez manger moins, n’est-ce pas? Eh bien, sachez que si vous réduisez considérablement votre consommation de calories, vous commencerez à perdre de votre masse musculaire, ce qui réduira votre taux métabolique. De plus, lorsque votre corps reçoit moins de calories que d’habitude, il ralentit le taux de la combustion des calories pour dépenser moins d’énergie.

2. Consommer de l’huile d’olive extravierge

Consommer de l’huile d’olive extravierge de stimuler le métabolismeNotre corps a besoin de graisses alimentaires (particulièrement celles qui proviennent des huiles saines) afin de perdre du poids et fonctionner correctement. Les bons types de graisses et d’huiles aident à prévenir la faim, à accélérer votre taux métabolique et à ce que votre corps bénéficie efficacement des nutriments. Les graisses mono-insaturées saines, comme celles provenant de l’huile d’olive, peuvent, en effet, aider votre corps à bruler les calories plus efficacement. L’huile d’olive extravierge peut également augmenter le taux de sérotonine dans le sang, l’hormone associée à la satiété. De plus, l’huile d’olive est également très riche en polyphénols qui sont des antioxydants qui aident à lutter contre de nombreuses maladies telles que le cancer, l’ostéoporose et la détérioration du cerveau.

3. Boire du thé vert

Thé vertSi, vous aussi, vous consommez plus de café que de thé, vous pourriez passer à côté d’un bon boosteur de métabolisme. Dans une étude, les personnes qui ont consommé l’équivalent de trois à cinq tasses de thé vert par jour pendant 12 semaines ont vu leur poids corporel diminuer de 4,6 pour cent. Selon d’autres études, la consommation de deux à quatre tasses de thé vert par jour peut aider à bruler 50 calories supplémentaires. Cela se traduit par environ deux kilos et demi par an. Pas mal pour quelques sachets de feuilles.

4. Être actif

Femme faisant un levage de poidsC’est la meilleure chose que l’on puisse faire. Cela semble impossible, mais vous pouvez, ou devez, vous entrainer quotidiennement.

L’exercice cardiovasculaire (la course, la natation, l’aérobic, la marche) stimule votre métabolisme, vous aide dans la combustion efficace des calories et peut même supprimer temporairement votre appétit.

Les entrainements aux poids sont également importants, car ils aident à tonifier vos muscles et à développer la masse musculaire maigre qui brule plus de calories par kilogramme que la matière grasse. Plus votre masse musculaire maigre est développée, plus vous brulez des calories.

Beaucoup d’experts recommandent de faire des exercices plus d’une fois par jour. Faire une séance d’entrainement de 60 minutes en deux sessions de 30 minutes (ou en trois sessions de 20 minutes) peut vous aider à bruler plus de graisse.

5. Manger des aliments épicés

Aliments épicés pour stimuler le métabolismeÉpicer vos repas peut faire plus que d’en relever la saveur. Les aliments « piquants », comme les jalapeños, les piments et les épices (comme le curry et le cayenne), peuvent augmenter la température corporelle.

La température corporelle et le métabolisme sont liés dans le sens où lorsque vous brulez de l’énergie, la chaleur est libérée.

En augmentant votre température corporelle interne, les aliments épicés peuvent augmenter temporairement votre métabolisme et favoriser l’utilisation de la graisse stockée comme énergie.

6. Dormir et se reposer suffisamment

Couple dormant dans son litIl existe un lien éprouvé entre un métabolisme qui fonctionne correctement et le fait de dormir et de se reposer suffisamment. Le manque de sommeil peut entraver vos efforts de perte de poids. Le surmenage peut ralentir considérablement votre métabolisme dans le sens où le corps peine à trouver de l’énergie lorsqu’il est fatigué.

Faites de l’une de vos priorités le fait d’avoir sept à neuf heures de sommeil toutes les nuits afin de maintenir l’équilibre des taux de certaines hormones dont le cortisol qui, une fois altéré, le corps se met à stocker plus de graisse. Les taux élevés de cortisol associés au manque de sommeil sont liés à un mauvais fonctionnement mental, au gain de poids et à une résistance à l’insuline, l’hormone qui régule la glycémie.

7. Évitez les aliments inflammatoires

SodaCertains aliments ralentissent les processus digestifs et augmentent les dégâts causés par les radicaux libres qui sont à l’origine du vieillissement. Vous pouvez les imaginer comme des « aliments destructeurs de métabolisme ». Le corps reconnait les aliments transformés et inflammatoires comme des toxines. Le fait donc de consommer ces aliments déclenche la réaction innée « lutter ou fuir » dans votre système immunitaire qui augmente la production d’hormones du stress et ralenti, en conséquence, le fonctionnement métabolique. Malheureusement, même certains aliments qui semblent « sains » peuvent engendrer un gain de poids, un dysfonctionnement thyroïdien, une fatigue continue, un déséquilibre hormonal et une détresse digestive.

Évitez les aliments suivants autant que possible:

  • Les boissons sucrées (notamment les boissons gazeuses et les jus)
  • Les aliments transformés à base de céréales, en particulier ceux qui contiennent du gluten (notamment les produits à base de blé comme le pain, les pâtes, les céréales, les craquelins, les muffins, les desserts, les farines, les frites et les barres granola)
  • Les huiles végétales raffinées
  • Les édulcorants et les ingrédients artificiels
  • Les produits laitiers et autres produits carnés de qualité inférieure (provenant d’animaux d’élevage extensif)

Une astuce rapide : stimulateur de métabolisme d’une minute

La combustion facile de 350 calories que vous n’avez jamais pu atteindre auparavant : l’exercice est évidemment très important, mais l’activité journalière régulière connue sous le nom de « NEAT » (nonexercise activity thermogenesis, en français : « la thermogenèse d’origine autre que l’activité physique ») est tout aussi essentielle pour un métabolisme sain. Les petits mouvements, comme étirer les jambes, prendre les escaliers et marcher pendant que vous parlez au téléphone, peuvent vous aider à bruler jusqu’à 350 calories supplémentaires par jour.