Accueil >> Articles >> Trois raisons de ne pas utiliser d’édulcorants artificiels

Trois raisons de ne pas utiliser d’édulcorants artificiels

édulcorants artificielsLes fabricants d’édulcorants artificiels vantent les avantages de l’inclusion de leurs produits dans les plans de perte de poids, mais ils évitent de parler de leurs dangers pour la santé. Cependant, il y a eu de nombreuses études indépendantes portant sur les édulcorants artificiels, dont la plupart ont abouti aux mêmes conclusions : les éviter à tout prix.

Bien que la plupart des édulcorants artificiels soient faibles ou exempts de calories, les problèmes de santé qu’ils peuvent causer sont beaucoup plus importants que leurs prétendus avantages. De nombreuses études ont montré que certains édulcorants artificiels sont pires pour votre santé que le sucre. Cela s’ajoute au fait que, pour ce qui est du sucre réel, au moins vous savez qu’il est fait à partir de canne à sucre ou de betterave à sucre. Ce n’est pas le cas pour les édulcorants artificiels. Par exemple, la saccharine est fabriquée à partir d’un dérivé de goudron de houille.

Nous allons, à travers cet article, présenter trois raisons pour lesquelles vous ne devriez pas utiliser des édulcorants artificiels.

1. Le gain de poids

Mais, attendez une minute ! Les édulcorants artificiels ne sont-ils pas censés nous aider à perdre du poids ? Oui, c’est ce que les fabricants voudraient vous faire croire, mais de nombreuses études prouvent le contraire.

Ce qui se produit généralement, c’est que les édulcorants artificiels entravent le bon fonctionnement du métabolisme. Lorsque vous mangez ou buvez quelque chose fait avec du vrai sucre, votre cerveau sécrète normalement l’hormone appelée dopamine qui indique à votre estomac que vous êtes rassasié.

Sans sucre réel, la dopamine n’est pas sécrétée et vous n’obtenez pas le signal de cesser de manger. Bien que les édulcorants artificiels contiennent moins de calories que le vrai sucre, ils n’ont pas le même effet sur l’organisme que le vrai sucre, et vous conduisent à trop manger.

2. Les maladies cardiaques

Boire quotidiennement une boisson gazeuse diète édulcorée à l’aspartame augmente votre risque de mourir d’une attaque cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral de 61%. Telle a été la conclusion d’une étude menée en 2011 par l’Université de Columbia et l’Université de Miami, et présentée à la Conférence internationale sur l’AVC.

Bien que les édulcorants artificiels ne soient pas directement responsables de l’augmentation de ce risque, leurs effets sur la santé du corps se traduisent par une augmentation de calories liée à la suralimentation qui se traduit par un gain de poids et le développement du diabète de type 2, ceux-ci étant les principaux facteurs conduisant à des conséquences cardiaques catastrophiques.

3. Les réactions allergiques

Chez les personnes allergiques aux sulfamides, l’ingestion du Splenda peut provoquer des réactions allergiques allant de démangeaisons légères aux urticaires, de crampes abdominales à la diarrhée et même à des réactions anaphylactiques comprenant : essoufflements, gonflements de la gorge, chute de tension artérielle et convulsions.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes ou d’autres réactions, essayez de retirer le sucralose (et d’ailleurs tous les édulcorants artificiels) de votre alimentation et voyez si votre état de santé s’améliore. Si tel est le cas, vous avez peut-être identifié une source de vos allergies.

L’utilisation d’édulcorants artificiels ne vaut pas le risque des problèmes de santé qu’ils peuvent provoquer. Côté santé, vous feriez mieux d’utiliser des édulcorants naturels.